La belle signification de l'Attrape-Rêves

Vous avez certainement remarqué mon petit penchant pour les attrapes-rêves. J'ai donc voulu m'y intéressée plus en profondeur en étudiant leur histoire, symbolique, fonctionnement, légendes... C'est bien beau d'avoir un bel objet de déco au-dessus de son lit, mais savoir pourquoi, c'est encore mieux !

De nos jours, l'attrape-rêves, qui était à l'origine est objet artisanal, est devenu un objet commercial, fabriqué à grande échelle, bien loin de chez nous. Et c'est bien dommage... Vous me direz "oui mais toi tu fais pareil, tu fabrique et tu vends !". Oui c'est vrai, en partie. La différence, c'est qu'en tant que créatrice, je les fabrique entièrement avec mes petites mains, et croyez-moi, ça prends du temps, beaucouuuuup de temps ! Et compte tenu du respect que j'ai pour la culture amérindienne, je peux vous assurer que tous mes attrapes rêves sont réalisés avec passion et minutie.

Cet objet, à l'origine mystique est devenu une simple décoration à la mode. Il a été décliné dans de nombreux domaine : la mode, les bijoux, les portes clefs et autres accessoires... Nous sommes désormais entourés de ces petites choses à plumes. Donc autant vous dire que l'aspect magique de l'attrape-rêves n'est plus qu'un lointain songe...


L'origine...


La culture amérindienne est fascinante. Chaque élément y est rempli de mystère et de légendes. Des légendes plus belles les unes que les autres.

L'attrape-rêves (artisanal bien entendu) est un héritage de la nation Ojibwé, qui forment le troisième groupe autochtone le plus important aux États-Unis. Ils sont répartis de façon sensiblement égale entre les États-Unis et le Canada.


Selon la tradition, l'attrape-rêve aide à maintenir en nous les bonnes idées et les rêves agréables, tout en nous protégeant du mal et des mauvaises énergies


Cet objet aux pouvoirs mystiques était à l'origine destiné aux enfants qui faisaient de mauvais rêves (libre à vous de trouver quoi dire à vos enfants si ça ne fonctionne pas :p ).


Comment ça marche ?


L'attrape-rêves agit comme un "filtre à rêves". Il capte les songes envoyés par les esprits, conserve les belles pensées et détruit les mauvaises visions. Il aide également à éloigner les mauvaises pensées avant de s'endormir.

L'attrape-rêve doit être placé dans la chambre, face à la lumière du jour. Pendant la nuit, les mauvais rêves seront emprisonnés dans la toile. Les premiers rayons du soleil les détruirons le lendemain matin. Alors que les beaux rêves passeront par la toile et seront conservés dans les plumes de l'attrape-rêves.

Il permet donc de contrôler nos rêves, nos pensées et donc notre humeur et notre vie.

La symbolique des éléments


Le cerceau de l'attrape-rêve est initialement constitué d'une branche d'arbre (généralement une branche de saule).

Le filet tissé à l'intérieur du cerceau symbolise une toile d'araignée (en référence à la légende Huronne sur le capteur de rêve). Souvent, de petits objets, auquel nous tenons, sont insérés dans le centre de la toile (porte d'entrée des beaux rêves).

Les plumes représentent l'amour, la bonté, la douceur et recueillent donc les beaux rêves.



Et pour finir, la belle légende du capteur de rêves !


Il y a bien longtemps, lorsque le monde était encore jeune, dans un village autochtone, un amérindien dormait avec ses frères et ses sœurs dans la maison longue.

Un jour, l’homme partit à la chasse pour aller chercher le repas pour les prochaines lunes. Il partit loin, afin de trouver un orignal qui s’abreuvait de l’eau de source pure qui découlait de la montagne. Il traversa rivières et fleuves avec courage et détermination, sans apercevoir de chevreuils ni d’orignaux dans les environs. Il décida alors de partir vers la montagne même, croyant que le repas allait bientôt être mis au feu. En chemin, il aperçut une grotte immense dans laquelle il pouvait se trouver n’importe quelle bête, c’est alors qu’il entra dans la sombre place en y donnant tous ses espoirs.

Dans la grotte, l’esprit de l’orignal était absent. Un esprit mal veillant était présent. L’homme ne se sentait pas bien à l’intérieur, il était certain que quelque chose de sombre se cachait dans ces profondeurs… C’est alors qu’une bête surgit des profondeurs de la grotte. Des yeux rouges, couleur de sang, un poil noir comme la nuit, un museau retroussé et des crocs prêts à mordre de la chair. L’homme sursauta, pris panique en laissant son arc derrière lui et ayant une petite lueur d’espoir de rester en vie.

De retour au village, l’homme avait les bras vides. Pas de nourriture ni d’armes pour chercher d’autres bêtes. Il était terrorisé à l’idée de retourner à la chasse.

Le soir même, l’homme n’arrivait pas à trouver le sommeil. Toutes les fois qu’il s’endormait, il voyait encore ces deux yeux rouges couleur de sang le fixer et prêt à le dévorer. Le soir suivant, il essaya de bien dormir, mais sans résultat. Nuit après nuit, lunes après lunes, l’homme ne pouvait plus dormir. L’esprit de la bête aux yeux de sang le hantait. Plusieurs soleils passaient et rien ne changeait.

Un jour, au beau milieu de la nuit, l’homme se leva après un cauchemar. Il sortit du village et parti vers la forêt voisine. Exténué, il s’endort sur le sol rempli de branchages.

Le lendemain à l’aube, l’homme se réveilla impressionné. Il n’avait pas fait de cauchemar. Il leva les yeux et aperçut une toile d’araignée qui était accompagnée de la rosée du matin.

Depuis, l’homme s’endormit toujours prêt de la toile qui était illuminée par les rayons du soleil du matin.


------------------------------------------

Sources :

Wikipédia

Epanews

Nospensees.fr

0 vue